Trans’Europe Roumanie jour 5

Dernier jour pour nos élèves, à la découverte cette fois-ci de la capitale de la Roumanie, Bucarest, avant un retour effectué dans la nuit de dimanche à lundi…

 »

Aujourd’hui nous avons pris le bus, vers les Boulevards Magheru, Balcescu, Bratianu, qui relient la Piata Unirii à la Piata Romana pour notre dernière journée en Roumanie.  La capitale, Bucarest est aussi  surnommée « le petit Paris ». Nous avons vu de nombreuses façades Art Nouveau. Suite au tremblement de terre de 1977, le dictateur Ceausescu rase une partie de la ville pour y construire son Centre civique au style soviétique.

roumanie 21 roumanie 20

A pied nous avons commencé par  la rue Lipscani et ses ruelles voisines – les derniers vestiges de l’ancien quartier des négociants, puis le restaurant Carucu Bere – édifice néo-gothique réalisé par un architecte polonais, qui offre une décoration intérieure particulièrement intéressante. Nous sommes entrés dans l’église orthodoxe Stavropoleos bâtie en 1724 où avait lieu un office religieux qui dure trois heures.
Le caravansérail permettait les échanges entre occident et orient et offrait une protection. L’entrée est en pavés de bois au sol. Construit en 1808 par un riche arménien a été transformé aujourd’hui en restaurant. Arrêt devant la cour princière de Vlad Tepes pour une explication historique.

Au kilomètre zéro, Piata Universitatii, (permettait aux étrangers de se guider à l’intérieur de la ville) est devenu le centre symbolique de la Révolution de 1989. Notre guide « Fleur de lys » nous a rappelé l’importance du vote dans notre vie de citoyen. Ici de nombreux Roumains ont mené une révolution contre la dictature communiste.

Quartier libre dans les ruelles puis départ en avion dans lequel nous avons mangé. Arrivée au lycée où nous avons retrouvé nos familles après ce lointain périple fort dépaysant. »

Laisser un commentaire